Lux

– salut

– salut

– t’as vu on est bien synchro ce soir, pile en même temps !

– ben ouais comme tous les soirs

– dis donc tu m’as l’air un tantinet grognon qu’est ce qui t’arrive ?

– j’ai le pied mouillé !

– ben c’est pas si grave, ça nous arrive souvent non ? On va pas rouiller pour autant. Tiens c’est bizarre le mien ne l’est pas !

– c’est normal, on m’a pissé dessus. Et je commence à me sentir très las de cette situation. On rend service aux gens, sans nous les rues seraient moins sûres, la journée on nous ignore et dès qu’on se met en service c’est pour se faire humilier en se faisant faire pipi dessus par un ivrogne ou un chien, quand ce ne sont pas des gosses qui nous lancent des cailloux. Franchement je ne comprend pas tout dans ce monde.

– et oui on est pas là, on nous demande, quand on est là on nous néglige. Le confort n’est estimé à sa juste valeur que lorsqu’on en est privé.

– ouaip et c’est pas facile tous les jours d’être un réverbère !

 

Valnau

LE BUREAU DE CHANGE

Client – bonjour, je voudrais…
Employé – (sans regarder) oui.. bonjour.. un instant je reviens à mon écran d’accueil
Client – bon !
(un long moment passe)
Client – euh ! … Dites… euh !
Employé – Ah mais un moment j’vous dis, pouvez pas attendre 2 secondes. Non ?
Client – Ben… demandé comme ça, forcément ! Mais, vous pourriez tout de même être plus sympa avec les clients hein, c’est pas de ma faute si vous vous êtes levé du pied gauche ce matin !
Employé – Oui oh ben ça va hein ! z’avez qu’a vous dire que j’ai 2 pieds gauches aujourd’hui et pi c’est tout !
Client – tant que c’est pas les mains !
Employé – Pardon ?
Client – Non… Laissez tomber c’était un trait d’humour. Dites je suis pas venu pour parler de vos pieds hein, je…..
Employé – Oui…Non …Excusez moi, c’est vrai que je suis de mauvaise humeur ce matin… Je suis parti de la maison sur une engueulade avec ma femme.
Client – Ah !
Employé – Oui… en ce moment ça va pas fort entre nous.Je la sens distante, froide, quand je lui parle elle me répond pas, bon c’est pas nouveau mais en ce moment plus…enfin, moins.
Client – hum hum ! Et pour…..euh…
Employé – Alors j’vous vois déjà me dire : oui mais les clients s’en foutent, ça doit pas
empiéter sur votre boulot tout ça mais n’empêche que je commence à en avoir gros sur la patate moi hein !
Client – Et moi j’me demande si vous touchez pas un pourcentage sur les horodateurs parce que si il faut toujours prévoir 3 plombes à chaque fois qu’on vient chez vous.
Employé – (n’écoutant rien) j’en suis même à me demander si elle n’a pas un amant.
Client – Tiens donc et qu’est-ce qui vous fais dire ça?
Employé – Elle se pomponne !
Client – Pourquoi elle se pomponne pas d’habitude ?
Employé – Si mais la… elle se pomponne pas pareil. Non j’vous dit elle a un amant !
Client – Vous trouvez pas que c’est un peu léger comme observation ? Si toutes les femmes qui se pomponnent avaient un amant, la population masculine ressemblerai à un troupeau de bovins hein? (ironique) Une vrai féria !
Employé – Non c’est pas drôle ! Elle me trompe j’vous dis. Elle passe son temps sur son
téléphone à écrire des textos et j’ai même vu une brochure sur le canada !
Client – J’vois pas le rapport ! Mais je suis pas venu pour ça moi, je….
Employé – (moqueur) Elle m’a dit qu’une collègue de boulot lui avait proposé de venir avec elle 1 semaine au Québec, elle avait gagné 2 places à un jeu et comme elle est célibataire.
Client – Ben la voila votre réponse !

Employé – (sérieux) Elle est malade en avion. Une fois on a pris un vol d’une heure de Paris à Toulouse, elle a vomis 45 minutes alors imaginez le carnage sur un vol de 6 heures !
Client – Ah oui en effet….Euh ! Dites je suis désolé d’interrompre notre conversation là…
(confident) si vous voulez je reviendrai plus tard, mais… là vous comprenez j’aimerai bien rentrer chez moi avant la nuit et…..
Employé – Oh ben oui dites donc on discute, on discute mais le temps passe là, c’est l’heure de fermer monsieur ! Repassez demain hein ?
Client – (en colère) Dites vous êtes gonflé ! Et vous arrivez a me sortir ça sans rigoler vous !!! je suis sûr que j’ai chopé des escarres aux pieds à vous écouter vous plaindre et que maintenant, c’est sûr, à c’t heure ma bagnole est à la fourrière, alors vous allez faire des heures sup et me donner ce que j’vous demande ! !
Employé – Oh ça va, ça va, vous énervez pas ! Bon qu’est ce qu’il vous faut ?
Client – Ah tout de même ! Euh je voudrait changer 1000 Euros en dollars……canadiens… S’il vous plaît….Monsieur.

Premier article de blog – Le grand saut

 » Il s’agit de votre tout premier article Cliquez sur le lien Modifier pour le modifier ou le supprimer ou commencez un nouvel article. Si vous le souhaitez, utilisez cet article pour indiquer aux lecteurs pourquoi vous avez commencé ce blog et ce que vous envisagez d’en faire. Si vous avez besoin d’aide, adressez-vous aux gentils utilisateurs de nos forums. « 

Voilà c’est ce que j’ai lu quand je me suis décidé à créer ce blog. En gros ce que j’interprète c’est :  » bon maintenant le site est créé, c’est toi qui l’a décidé moi j’ai rien demandé alors vas-y fonce ! »

J’ai la même sensation à cet instant que celle que j’éprouve avant la première entrée en scène pour une nouvelle pièce de théâtre : MAIS QU’EST CE QUE JE FOUS ICI !!!

Ah oui pour info je suis comédien de théatre amateur depuis 10 ans et actuellement en pause. La scène, c’est ma dose de shoot et c’est légal en plus.

Pourquoi écrire ?

Mais pourquoi pas ?

Je mets donc un terme à ce débat houleux qui risque de dégénérer pour dire qu’en fait je me pose toujours la question. Je me la suis posée pendant des années pensant que de toute façon ce que je pense n’intérresse que moi et pas tout en plus, alors à quoi bon l’écrire.

Puis les années passent, je vieillis, je muris et je me dis qu’avant de tomber de l’arbre comme un fruit pourri qui ne verra pas le prochain automne et qui n’aura même pas l’opportunité de finir en compote chez Andros, pourquoi ne pas tenter la chose ?

Alors, encouragé par ma douce moitié qui se tient à mes côtés, là maintenant et à force de lire avec plaisir et amusement les posts de mon amie (que je ne connais que virtuellement malgré le fait qu’elle soit une amie d’enfance de ma chérie) Mathilde Roux, écrivaine et dont je recommande chaudement de lire ses réflexions sur son blog https://mathilderoux739.wixsite.com/blog me voilà au bord de l’avion, porte ouverte, pour mon premier saut à l’élastique (vous visualisez là ?)

J’écrirai donc ce qui me passe par la tête, nouvelles, poésies, réflexions enfin de tout sur tout et n’importe quoi car après tout je fais ce que je veux je suis majeur et vacciné (merde le tétanos, j’ai oublié !) avec une régularité à peu près similaire à celle de la SNCF en période de grève.

A bon entendeur…